EnglishFrançais
Debussy si précis et pourtant insaisissable // Le Temps

Philippe Bianconi séduit par la limpidité de son jeu et une luminosité d'un bout à l'autre des deux Livres de Préludes.

 Servi par une fort belle prise de son, il opte pour un bel équilibre entre transparence et sensualité sur un piano Yamaha. Tout est jouée avec justesse et sensibilité. Il fait ressortir l'essence de chaque pièce avec évidence. Ce piano lumineux s'écoute avec plaisir. Un jeu qui suggère plus qu'il n'affirme, qui laisse la part de mystère à cette musique aux formes ouvertes, jamais entièrement résolue.

Le Temps, 22 septembre 2012 (Julian Sykes)