EnglishFrançais
Philippe Bianconi à L'Athénée // Médiapart

Dans une bonbonnière aux cheveux de lin, Philippe Bianconi donnera lundi prochain l'intégralité des Préludes pour piano de Claude-Achille Debussy.

« Je ne me fais pas de ce programme une montagne, aussi étrange que cela paraisse, tout simplement parce que je l'ai travaillé, façonné, pendant plusieurs mois, pour l'enregistrer, glisse Philippe Bianconi. Peut-être serai-je attrapé par l'inquiétude au moment de monter sur scène mais, pour l'instant, je me sens très bien ».
 

Comme chacun le sait, Debussy n'a jamais expressément imposé de jouer son œuvre dans un ordre déterminé, mais il a bien évidemment construit une structure qui prend sens quand on la propose dans sa globalité. « Les "Danseuses de Delphes", nous indiquent d'emblée qu'il s'agit d'un voyage métaphysique, estime le pianiste. D'ailleurs, la deuxième pièce, "Voiles", pour moi, n'évoque pas les navires mais ce qui masque l'essence des choses, un mystère que l'on va tenter de percer». Aux mélomanes qui vivent, tout heureux, le long de la Loire ou bien au sommet des Monts d'Auvergne, il est possible d'écouter le disque des Préludes par Philippe Bianconi. Les parisiens, compensation joyeuse de leur vie quotidienne, auront de surcroît le bonheur d'aller à sa rencontre, lundi prochain. Debussy ne manquera pas de s'y trouver, lui aussi.

Médiapart, Fréderick Casadesus (14 mars 2013)
 

Philippe Bianconi joue l'Intégrale des Préludes de Claude Debussy

Lundi 18 mars 2013 à 20h00, dans le cadre du 34ème Festival Piano aux Jacobins, à l'Athénée Théâtre Louis-Jouvet

Square de l'Opéra Louis-Jouvet, 7 rue Boudreau 75009 Paris

(M° Opéra / Madeleine / Havre Caumartin / RER Auber)

Réservation: 01 53 05 19 19

Disque disponible sur le label La Dolce Volta. (dist. Harmonia Mundi)