EnglishFrançais
Philippe Bianconi, un pianiste qui tient la note (Le Figaro)

Le Carnaval de Schumann est une des œuvres les plus bouleversantes de tout le répertoire pianistique. Le compositeur y convoque, de manière cryptée, ses amours et ses obsessions, en une sorte de bal masqué lancinant, miroir de toutes les émotions. On peut peut-être le jouer aussi bien que Philippe Bianconi, sans doute pas mieux. Sa version est un modèle de compréhension de la forme et de liberté dans la souplesse.